Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 23:23

Nokia-Lumia-920.JPGPour choisir un téléphone, les seules questions que je me pose généralement concernent la capacité de la mémoire, le nombre de pixels- car je prends énormément de photos, la présence d’une prise jack –c’est plus pratique pour moi. Bien que tous les téléphones possèdent leurs casques, je préfère mettre le mien- c’est généralement déconseillé par les fabricants de téléphone mais bon, le matin, j’ai besoin d’avoir chaud aux oreilles et les petits écouteurs chauffent plus mes tympans que mes lobes. Oui c’est vrai que je pourrai mettre un bonnet, mais ça me chauffe trop la tête. Donc pour avoir chaud aux oreilles, mais pas à la tête, mes casques sont l’idéal.

 

Mais pour le travail, certains téléphones portables devaient être changés et il m’a été proposé de choisir un smart phone sur une liste préétablie. J’ai coché « nokia lumia 920 ». Mais j’avoue que j’ai surtout été influencée par la publicité- moi qui pensais ne pas être sous son emprise- et par le fait que mon téléphone personnel et mon précédent téléphone professionnel étaient des Nokia- aaah cet attachement inconscient à une marque comme si c’était notre amie

 

Le 1er lumia 920 que j’ai reçu ne lisait pas la mini-carte sim ; il a fallu le changer ; le second s’est éteint tout d’un coup, le lendemain de sa réception et là j’en suis au troisième.

 

Pour le travail, il est 100% efficace, je reçois bien tous les sms, appels et mails avec pièces jointes. Je découvre aussi le monde des applications –oui je dois être une des dernières-qui facilitent tellement la vie que l’addiction n’est pas très loin.

 

Mais ce qui m’a déçue c’est qu’on ne peut pas y mettre une carte mémoire donc le transfert des chansons qui sont sur la mienne est quasiment impossible et le transfert de plus de 500 chansons par bluetooth serait, un peu ?!Beaucoup?! trop péniblement long. Pour le faire à partir d’un ordinateur, il faut avoir Windows 7 ou 8 ou je ne sais plus trop quoi- mais que je n'ai pas chez moi . Donc ce que j’ai fait c’est d’ouvrir un compte sur amazon Cloud sur le PC et à partir du portable, je peux ouvrir mon compte amazon cloud et écouter toute ma musique transférée.

 

Ce qui me déplaît aussi particulièrement c’est que je n’ai pas réussi à mettre une chanson que j’aime comme sonnerie ou comme alerte de sms et de mails.

 

En plus, à utilisation égale, mon précédent téléphone pro, qui doit être de 3 -4 générations plus vieux que celui-ci, avait une batterie qui s'épuisait sur une plus longue période. Et étant donné que la batterie est inacessible- ça aussi c'est une découverte pour moi, quand j'ai dit à certains potes qu'il m'était impossible de sortir la batterie de mon téléphone, ils m'ont demandé si je venais de découvrir le monde ; je pense que je devrais lire plus souvent le mag "l'essentiel des mobiles"-, si la batterie meurt, tu peux également enterrer ton téléphone.Nokia-Lumia-920-2.JPG

Repost 0
Published by mamanpetitpot
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 23:23

Souvent, dans mes errances télévisuelles et sur le Web, je découvre des parcours de femmes qui me laissent admiratives et qui me font me demander : Mais comment font-elles ?

 

Sur Teva ou M6 –je ne m’en souviens plus- une femme parlait de sa vie de célibataire mère de 2 enfants, qui travaille le jour et qui le soir, révise ses cours- qu’elle suit par correspondance- après avoir couché ses filles. Mais comment fait-elle ? Moi, j’ai accumulé 4 mois de retard , suite à ma grossesse, malgré le soutien de mon mari, dans mes cours par correspondance.

 

Sur Télésud, l’émission « lady vous écoute » -disponible en replay- met en avant des femmes, politiciennes, écrivaines, hauts potentiels, battantes…Celle qui m’a particulièrement émue c’est Angelina Tézanou, une dame aveugle depuis sa naissance, qui est à la fois chanteuse et conseillère pôle-emploi. Mais comment fait-elle ? Pendant les quelques jours que j’ai du vivre sans mes lunettes de super myope, je ne me suis jamais sentie aussi perdue et incompétente dans tout ce que je faisais.

 

Sur France ô, le dimanche  à 19 hrs 50- voire 20 hrs 10-, il y a une émission présentée par Elisabeth Tchoungi accompagnée de passionnantes animatrices qui parlent de femmes de diverses zones géographiques – se situant notamment en Afrique, en Asie et en Amérique du sud- qui se démènent pour leur liberté, pour le bien-être des générations futures, qui ferraillent pour changer des traditions souvent mises en place par des hommes au détriment des femmes ;des femmes qui créent, qui osent. Mais comment font-elles ? Je me sens parfois si peu entreprenante dans des défis pourtant moindres.

 

Dans cette émission, un sujet présentait Sarah Etongué –47 ans-qui participe au « Mont Cameroun Race of Hope », 42 km de course très pénible sur une montagne. Et cette femme a gagné plusieurs fois. Mais comment fait-elle ? Je cours tous les matins, mais j’avoue que je me coucherai volontiers sur un transat quand s’approchent les pentes.

 

Et toutes ses Mumpreneurs (mampreneurs) qu’on ne présente plus. Ses femmes pluriprofessionnelles qui sont à la fois employées et chefs d’entreprise. J’ai une amie actuaire  dans une entreprise et qui est aussi couturière –comme loisir et dans le cadre de l’auto-entrepreneuriat- et elle a des enfants. Mais comment fait-elle ? J’ai décidé d’être pluripro aussi mais ça fait 1 mois que je suis encore sur mon business plan.

Commentfont-elles.jpg

Repost 0
Published by mamanpetitpot
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 23:23

 

gateaujevousaime-copie-1.JPGUn soir pas si lointain, j’ai mis mes chaussures de sport, un bermuda, un pull-over et une sorte de manteau fluorescent –à 20 heures, je préfère mettre les chances de mon côté pour ne pas me faire écraser par une voiture-, puis, je suis allée courir.

 

Généralement je cours le matin- 6 heures me voilà, grelottante mais motivée- mais la veille je n’avais pas pu donc j’ai eu besoin de me rattraper le soir. Oui, j’aurai pu renvoyer ma séance de course à pieds au lendemain matin ; mais la volonté de courir peut vite devenir une assuétude.

 

Mais à 20 heures, ma boulangerie-pâtisserie  préférée était encore ouverte et j’ai craqué, j’ai capitulé devant, j’ai succombé à 2 magnifiques gâteaux qui me lançaient des Œillades  et je les ai achetés aaaaaaaahhhhhhhhhh délicieux à tomber par terre.

On pourrait me demander pourquoi je suis allée faire du sport avec de l’argent sur moi. Je répondrais que ce n’est pas moi la coupable mais ma main et mon inconscient qui se sont associés aaaaaaaaaaahhhhhh et ils ont eu raison car c’était savoureux à manger les miettes perdues sur le sol de ma cuisine.

 

Mais bon, pour me déculpabiliser et me convaincre que je n’avais pas couru pour rien, j’ai partagé avec la smala.  Oui aussi par générositéjetaimegaga.JPG

gateaujetaime.JPG

Repost 0
Published by mamanpetitpot
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 22:14

regurgitation.JPGMa seconde fille régurgitait énormément. Parfois, je la tenais debout contre moi et tout d’un coup, je sentais un filet chaud mais humide dégouliner le long de mon cou et de mon dos. Ou parfois certains matins, je la portais après avoir mis mon manteau et quand j’arrivais à la gare, il y avait-heureusement pour moi-une gentille personne qui me tendait un mouchoir car j’avais une trace blanche le long de l’arrière de mon manteau.

 

C’était tout aussi pénible pour ma fille j’imagine. Recracher ¼ de chacun de ses biberons doit être fatiguant. Mais heureusement il n y avait rien de grave selon le médecin traitant.

 

Nous avons tout de même essayé la version épaissie de Babybio 1er âge qui selon la pharmacienne réduisait les régurgitations : zéro effets ;puis Dompéridone : zéro effets. Le doc. nous a conseillés Novalac anti-régurgitations. À la pharmacie dans laquelle nous sommes allés, il n y en avait pas donc nous avons opté-sur les recommandations de la pharmacienne- pour Gallia anti-régurgitations.

 

La satisfaction est là ; plus aucune régurgitation. Mais j’ignore si c’est moi qui m y prend mal mais quelque soit l’eau que j’utilise- froide, tiède ou chaude- il reste toujours du lait au fond et sur les parois du bib comme un aliment gras dont les restes sont collés au récipient qui le contenait. Au prix du lait, ça fait un peu mal.Regurgitation-2.JPG

 

Repost 0
Published by mamanpetitpot
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 23:23

Rose-Mag.JPGDans mon entourage très proche, 2 personnes ont eu le cancer. Elles l’ont vécu de 2 manières différentes, sans vouloir jamais en parler pour l’une mais l’autre en parlait  presque comme d’un sujet banal ; elles l’ont eu vers la cinquantaine pour l’une et avant la trentaine pour l’autre. Mais malgré de nombreuses différences, et malgré le fait que cette épreuve est derrière elles, elles apprécient toutes 2 la lecture du magazine Rose .

 

J’ai lu les 3 numéros de Rose et j’ai apprécié. Il peut être lu par tous bien qu’il soit destiné principalement aux personnes concernées par le cancer.

 rose.JPG

Il peut- à travers les témoignages-donner des pistes pour savoir communiquer sans commettre (trop) d’impairs avec une personne qui a connu ou qui connaît cette maladie. Les témoignages peuvent aussi aider celles et ceux qui sont déjà malades.

 Rose-mag-3.JPG

Il y a des recettes de cuisines, des rubriques beauté et mode qui peuvent plaire à tous et des rubriques didactiques qui donnent des informations qui peuvent être nécessaires à tous.

 Rose-Mag-4.JPG

Dans le 3ème numéro, il y a 2 pages destinées au « bêtisier du bureau », qui répertorie quelques remarques désobligeantes entendues par des malades dont « Tu pourrais au moins mettre une perruque ! Parce que moi quand je te vois j’ai peur de mourir » ; Affligeant !

 

Ce mag peut se trouver dans les services de cancérologie de certains hôpitaux publics, en contactant la ligue contre le cancer de sa ville- c’est ce qu’une des personnes de mon entourage a fait mais j’ignore si c’est toujours le cas ou en adhérant à l’association « les 343 » ; la participation est d’une vingtaine d’euros.

 

Il y a un site Web http://www.rosemagazine.fr pour obtenir plus d’informations

Repost 0
Published by mamanpetitpot
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 23:23

Diversification2013.jpgEt c’est reparti pour un tour : l’étape de la diversification. J’avais oublié ça. Comment introduire les nouveaux aliments ? Quand le faire ? Par lequel commencer ? Comment ?

 

Je me suis replongé dans les livres sur l’alimentation des bébés et les différents sites.

 

Les aliments autres -autre que le lait-qui seront donnés en premier sont le potimarron et la carotte mixés-mais pas ensemble-puis soit ils seront donnés dans un petit pot –comme aujourd’hui, soit ils seront introduits dans un biberon de lait et le tout sera dégusté à la place du biberon de la mi-journée.

 Potimarron.JPG

Repost 0
Published by mamanpetitpot
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 23:23

La semaine dernière, je courais comme d’habitude, inspirant et expirant l’air pur matinal et écoutant une agréable musique qui m’apporte motivation et plaisir.

 

Je vibrais au son d’alt-j. À un moment donné, je me suis mise à chanter  - ça donne du courage quand on court tôt le matin sous le vent automnal- et tout d’un coup je vois un truc par terre et je réalise que la voix que j’entends dans mes oreilles n’est pas celle des chanteurs mais la mienne – oui le matin mon cerveau est un peu lent- et que le truc par terre c’est mon téléphone.

 

Donc là, arrêt brusque, je ramasse mon tel qui s’est ouvert en 2 : le couvercle arrière du boîtier à mes pieds et l’autre partie, 1 mètre plus loin mais plus de batterie. Je l’ai cherchée en vain, je ne l’ai pas trouvée.

 

J’ai donc envoyé dès que j’ai pu un mail à 3 de mes copines qui ont la même marque de téléphone que moi mais pas le même modèle : RV ce soir, venez accompagnées de vos jolies batteries.  Cette précision était inutile étant donné que peu de personnes prennent leur tél. sans la batterie mais on ne sait jamais, si par un malencontreux hasard, il leur était arrivé le même tour qu’à moi.

 

Vous me direz et la carte mémoire ? Et la puce ? Fâcheusement, je n’ai enregistré quasiment aucun de mes contacts dans l’une ou l’autre. Et certaines photos étaient également uniquement dans la mémoire du téléphone.

 

Et voilà le soir venu, en essayant chacune des batteries, je constatais qu’aucune ne convenait à mon tel : trop grande ou trop large. Incroyable.  Téléphones quasiment semblables, de la même marque mais dont les éléments ne sont pas interchangeables. Naïve j’ai été de penser que je n’aurais pas à débourser  quelques euros. Je cherchais donc sur le Web et réalisais que mine de rien le marché de la batterie de portable est en pleine expansion et que la marque de mon tel en propose via des revendeurs.

Repost 0
Published by mamanpetitpot
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 23:23

ArrasFilm-Festival-2012-visuel-BD.jpg

J’ai pu découvrir cette semaine « L’homme qui rit » -sortie prévue en France le 26 décembre si je ne me trompe pas-de Jean-Pierre Améris à l’occasion du festival du film d’Arras. Franchement génial.

 

En résumant brièvement, c’est l’histoire d’un homme à qui un taré a agrandit la bouche d’une oreille à l’autre, lui donnant une sorte de sourire sinistre et faisant de lui la proie des quolibets.

 

Quand on m’a donnée l’invitation, je me suis demandée si j’avais vraiment envie de le voir. Un film inspiré par un livre de Victor Hugo –l’homme qui rit-. Donc à priori plein de désespoir et qui te retourne le cœur tellement il est triste. Et finalement je suis allée à la séance. Et même si certaines scènes sont poignantes et révoltantes   , il y a de jolis moments heureux.

C’est un film qui peut apprendre à ceux qui en ont besoin la tolérance ou qui permet de l’enseigner. Il montre aussi qu’il faut savoir savourer les bonheurs qu’on vit même si en même temps on rencontre le malheur.

 

A l’issue de la projection du film, une partie de l’équipe était présente. Des questions ont pu être posées .Je ne connaissais pas Jean-Pierre Améris, le réalisateur ; je l’ai trouvé passionnant. La manière dont il parle de son film, pourquoi il l’a fait-parce qu’il mesurait déjà presque 2 mètres à quinze ans et qu’il éprouvait des complexes, « l’homme sans rire » –le livre- l’a particulièrement interpellé entre autres raisons - , les anecdotes de tournage ou celle d’autres projections –un enfant lors de l’une d’entre elle, a dit qu’il avait été tellement aimé le film qu’il n’avait même pas pris le temps de finir ses bonbons…

Repost 0
Published by mamanpetitpot
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 23:23

Ce matin je sors de chez moi, rapide coup d’œil sur toutes les heures-téléphones, télé, ordi, horloge (oui c’est vrai ce ne fut pas si rapide de regarder tout ça)-et là même constat, je suis à la bourre. Mon train part dans 15 minutes et je suis à 20 minutes de la gare. Train.jpg

 

Je décide de devenir sprinteuse avec peu d’espoir. Mais ô chance, je vois un bus arriver, signe de joie à la conductrice, ma sauveuse, elle s’arrête. Oui j’aurai mon train !!!

 

Je lui tends un billet de 10 euros pour acheter un ticket d’un €. Elle me demande si je n’ai pas de pièces de monnaie, « désolée, non madame », je réponds en pensant à mon train. Et là elle me regarde, puis observe mon billet et dit : « c’est un faux ! ».

 

Le bus étant  toujours à l’arrêt bien sûr , mon cerveau ne pensait qu’aux minutes qui s’écoulaient,  qu’aux portes de mon train qui se fermaient et moi qui restais sur le quai, là je l’ai regardée avec juste l’envie énorme de lui demander en criant si j’avais une tête de faussaire-question stupide car les faussaires n’ont pas une tête unique-. Mais heureusement avant que je me fasse honte et que je n’agresse la pauvre femme, elle me sort 3 billets identiques de 10 euros et là, la différence avec le mien est flagrante : la signature est contrefaite, fausse, bidon. La haine !!!!!!!10euros.jpg

Repost 0
Published by mamanpetitpot
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 11:12

porte-bebe.JPGDès ma première grossesse, j’avais investi dans une écharpe de grossesse et contrairement à ma super poussette que j’ai peu utilisé, cette écharpe fut très pratique.

 

Je l’ai donc ressortie de son mini sac avec l’arrivée de ma seconde fille. Je suis toujours autant ravie. En plus, grâce à toutes les vidéos des vendeurs et utilisateurs, on trouve mille et une (bon pas vraiment mille mais pléthore quand même) de façons de s’en servir.

 

Le seul truc un peu soûlant, quand ça arrive 10 fois dans la même journée –et là je n’exagère pas sur le chiffre-  ce sont les questions qu’on me pose dans la rue ou les magasins – « il y a un bébé là-dedans ? » - « Ben non madame, ce n’est pas un bébé, ce sont mes courses » porte-bebe-1.JPG; « ça ne bouge pas, c’est normal ? » ; « ça ? De quoi parlez-vous madame ?c’est un bébé humain et ne vous inquiétez pas, je ne me balade pas avec un bébé mort accroché à ma poitrine» ; « je peux regarder ? » ; là je fais comme si je n’avais pas entendu. Je sais que cette dernière attitude se veut gentille mais au bout de 5 demandes de ce genre….  porte-bebe-4.JPGporte-bebe-3.JPG

Repost 0
Published by mamanpetitpot
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mamanpetitpot
  • Le blog de mamanpetitpot
  • : Une sorte de melting pot ; aucune ligne directrice contrairement à ce que le nom du blog laisse supposer
  • Contact

Amandavatar

Recherche

Archives

J'aime Ce Qui Y Est Écrit